L'Atelier d'écriture de Villejean

18 novembre 2018

Mon amant.e de Villejean n° 1 bis d'octobre 2018

Notre atelier d'écriture s'est associé au projet de la Maison de quartier de Villejean et de la Maison Internationale de Rennes pour célébrer les dix ans de Médiapart le vendredi 23 novembre après-midi à la MQV. Nous avons planché sur l'idée d'un journal local qui offrirait, au travers de la fiction et de l'écriture ludique, une vision décalée de Villejean.

Bouton nouvelle fenêtreVous trouverez ci-dessous le n° 1 bis d'octobre 2018. Pour le lire en plein écran, cliquez sur l'icône "fenêtre externe". 

 

 Bonne lecture et bon amusement à vous ! 

Mon amant.e de Villejean n° 1 bis d'octobre 2018

 

 

Posté par Joe Krapov à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Mon amant.e de Villejean n° 1 de novembre 2018

Notre atelier d'écriture s'est associé au projet de la Maison de quartier de Villejean et de la Maison Internationale de Rennes pour célébrer les dix ans de Médiapart le vendredi 23 novembre après-mid à la MQV. Nous avons planché sur l'idée d'un journal local qui offrirait, au travers de la fiction et de l'écriture ludique, une vision décalée de Villejean.

Vous trouverez ci-dessous le n° 1 de novembre 2018. 

Pour le lire en plein écran, cliquez sur l'icône "fenêtre externe". 

Bouton nouvelle fenêtre

 

 Bonne lecture et bon amusement à vous ! 

 Mon amant.e de Villejean n° 1 de novembre_2018

 

 

 

Posté par Joe Krapov à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Mon amant.e de Villejean n° 0 d'août 2018

Notre atelier d'écriture s'est associé au projet de la Maison de quartier de Villejean et de la Maison Internationale de Rennes pour célébrer les dix ans de Médiapart le vendredi 23 novembre après-mid à la MQV. Nous avons planché sur l'idée d'un journal local qui offrirait, au travers de la fiction et de l'écriture ludique, une vision décalée de Villejean.

Bouton nouvelle fenêtreVous trouverez ci-dessous le n° 0 d'août 2018. Pour le visualiser en plein écran , cliquez sur l'icône "fenêtre externe". 

 

Bonne lecture et bon amusement à vous ! 

 Mon amant.e de Villejean n° 0 de juillet 2018

 

Posté par Joe Krapov à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Les dix ans de Mediapart à la Maison de quartier de Villejean le 23 novembre 2018 après-midi

Cet événement aura lieu à la Maison de quartier de Villejean,
2, rue de Bourgogne à Rennes le 23 novembre. Nous y serons !
10 ans de médiapart

Posté par Joe Krapov à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 novembre 2018

Consigne d'écriture 1819-08 du 13 novembre 2018 : Oh when the saints !

Oh when the saints !

 

3 séquences d’écriture sont proposées à partir de photocopies d’un calendrier. Chacun choisit un mois, différent de celui choisi par son voisin. Si l’on est douze, chacun choisit un mois de l’année.

1) Le calendrier perpétuel illustré

On imagine qu’on a à fabriquer, pour chaque jour du mois, une feuille de calendrier illustrée. On cherche donc la photo qu’on apposera sur le jour de la Saint-Gaston (une cabine téléphonique ?) ou sur tout autre jour de son mois. On fait la description de la photographie imaginaire et on inscrit une légende  pas trop longue dessous

2) Les dictons des saints

On invente des dictons du style « S’il pleut à la saint-Médard, il pleuvra quarante jours plus tard

3) Les saints patrons

Les saints sont déclarés patrons d’une corporation. Dites de quelle corporation les saints de votre mois sont les patrons. Racontez brièvement leur biographie.

AEV 1819-08 St_Vincent_patron_des_vignerons

Posté par Joe Krapov à 09:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 novembre 2018

Le calendrier perpétuel : décembre / Jean-Paul

1er décembre : Sainte Florence

pontevecchio_4

Sainte Florence a vécu à Firenze en Italie de 163 à 200 après Jésus-Christ.
Elle vendait aux touristes de passage sur le vieux pont au-dessus de l’Arno des reproductions en plâtre réalisées par elle-même du vieux pont au-dessus de l’Arno.

Le vieux pont au-dessus de l’Arno était déjà à l’époque couvert d’échoppes pittoresques et les vieux ponts de Firenze sculptés par Florence étaient sculptés de manière si minutieuse que l’acheteur trouvait parfois sa reproduction en miniature sous forme d’un acheteur achetant un souvenir devant l’éventaire sculpté de Dame Florence sur le vieux pont de Firenze.

Cette mise en abyme déplut fortement au potentat local qui détestait qu’on lui parlât avec des mots dont il ignorait l’orthographe. Pour la peine il fit couper les doigts de la main droite de la petite artiste.

De ce fait Sainte-Florence est devenue la patronne des donneuses de leçons de piano, ce dont Jane Campion s’est souvenue pour obtenir la Palme d’or au Festival de Cannes il y a longtemps déjà (1993).

Sainte Florence a été canonisée à Navarone en 1943.

Le dicton du jour : «A la sainte-Florence, si tu n’as pas de frigo et si ton beurre n’est pas rance, c’est que l’hiver est en avance».


4 décembre : Sainte-Barbara

Sainte-Barbara a vécu à Nantes de 163 à 200 après Jésus-Christ.

180705 Nikon 031

Elle vendait aux touristes de passage et aux autochtones du coin, dont Jean-Louis Jossic, un des chanteurs des Tri Yann, des parapluies téléscopiques. Elle avait son échoppe dans cette rue de Nantes où il y avait déjà le restaurant « Un amour de pomme de terre » et où je ne vais plus depuis qu’ils ont retiré du menu la planche ch’ti avec le Maroilles fondu par-dessus des patates.

Si elle vendait des parapluies, c’est qu’il pleuvait déjà beaucoup sur Nantes à l’époque. La jeune et jolie Barbara attirait d’ailleurs l’attention du chaland qui passait en lançant à tout venant de sa jolie voix « Il pleut sur Nantes ».

Elle eut maille à partir un jour avec un marin qui prétendait l’avoir connue rue de Siam à Brest. C’était aussi un jour de pluie – Mais si, rappelle-toi, Barbara ! – et le marin lui avait acheté, pour son capitaine, un parapluie auquel il s’avéra qu’il manquait une baleine. Le lendemain l’équipage était parti en mer pour aller en pêcher une. A cause de ce parapluie défectueux, le capitaine, un dénommé Achab, avait eu un gros pépin, il y avait laissé une canne et n’avait pu décrocher la palme d’or au festival de cinéma de l’île de Groix. On lui avait juste décerné le raton laveur d’honneur, ce qui lui avait fait une belle jambe.

Lassée d’avoir affaire à de tels scaphandriers d’eau de vaisselle, Barbara se reconvertit dans la fabrication et la vente de lingerie féminine.

Sainte-Barbara a été canonisée dans l’île de Beauté en 1962.

Le dicton du jour : « A la Sainte-Barbara, si tu ne te rappelles pas, c’est que tu as oublié. »


26 décembre : Saint-Etienne

Saint-Etienne a vécu dans la patrie de Bernard Lavilliers de 163 à 200 après Jésus-Christ.

AEV 1819-08 Rocheteau aa183

Il vendait des chaudrons et des boucliers arvernes aux touristes de passage, surtout à un petit Gaulois blond et irascible et à son copain juste un peu enveloppé.

C’est dans un de ces chaudrons que le peintre italien Véronèse a confectionné la couleur verte qui a fait sa célébrité. « Allez ! Lé vert ! Allez ! Lé vert !! » hurlait-il en brandissant son pinceau et son enthousiasme au-dessus de sa tête, les deux bras levés.

Photo de Dominique Rocheteau empruntée à L'Equipe

Avant d’être canonisé lors d’un pénalty au parc des Princes en 1976, Etienne a terminé sa vie en se prenant un coup de boule de Bernard Lavilliers lors d’une baston à la sortie du bal des Hauts-fourneaux en 200 après Jésus-Christ.

Le dicton du jour : « A la saint-Etienne, Etienne, Etienne, tiens le bien sinon Guesch pâtit !

Etienne est le saint patron des alcooliques misogynes qui ne manquent jamais d’entonner « A la tienne Etienne, à la tienne mon vieux » lorsqu’ils trinquent.


15 décembre : Sainte Ninon

Le dicton du jour : « A la Sainte Ninon tu ne dois dire ni « kiwi » ni « Ninon » sinon t’as perdu ! » 

AEV 1819-08 Ninon_de_Lenclos_by_L

Sainte-Ninon a vécu à Domrémy de 163 à 1431 après Jésus-Christ qui lui a vécu ailleurs à partir de 33 ou 34 avant Jésus-Christ, c’est compliqué.

La jeune et jolie Ninon gardait ses moutons dans l’enclos à eux réservé de la ferme parentale.

Le 12 mai 1431, lorsqu’elle vint s’asseoir à table pour le repas du soir, elle annonça à ses vieux qu’elle avait entendu des voix célestes et qu’elle allait s’engager dans l’armée pour bouter les Anglois hors de France.

Les parents comprirent qu’elle était tombée victime de la maladie de la brebis folle et qu’il allait falloir l’abattre avec tout le troupeau. Ce qui fut dit fut fait.

Elle fut canonisée par erreur et par Saint-Etienne qui, encore une fois ivre ce jour-là, l’avait confondue avec Sainte Jeanne d’Arc.

Sainte-Ninon est la patronne des gens dont l’Histoire oublie toujours le nom : le soldat inconnu, le coureur de Marathon, le fier Sicambre qui courbe la tête à Soissons pour se retrouver dans la vase une fois que Clovis lui a assené un coup de sa francisque, toi, moi, vous, nous.

Sauf que nous on n’en meurt pas de ne pas être aussi célèbre que le kiwi qui rapporte vingt deux points minimum au scrabble.

Ah zut ! J’ai écrit « kiwi » j’ai donc perdu !


Pondu à l'Atelier d'écriture de Villejean le mardi 13 novembre 2018
à partir de la consigne ci-dessous

Posté par Joe Krapov à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 novembre 2018

Consigne d'écriture 1819-07 du 6 novembre 2018 : Les injures ad hoc

Les Injures ad hoc

 

L'animateur demande d'écrire un mot qui corresponde aux critères
de la colonne de gauche du tableau suivant
(sans donner bien sûr l'exemple dont il s'est inspiré qui figure dans la colonne de droite).

On passe au mot suivant jusqu'à épuisement de la liste.
Chacun a constitué ainsi ses propres insultes Haddockiennes
et peut se les envoyer à la figure ! ;-)

Oncle Archibald, reviens, tu nous manques ! ;-)

Haddock whisky

 

Nature du mot

Exemple d’injure du capitaine Haddock

Nom ou adjectif péjoratif

accapareur

Nom de véhicule volant

aérolithe

Nom d’un grade dans l’armée + « de ou à » + nom d’un véhicule ridicule

amiral de bateau-lavoir

Nom de personnage de théâtre

amphitryon

Nom de personne aux moeurs originales

anthropophage

Nom de genre dans une classification scientifique

anthropopithèque

Nom de tribu indienne

Apache

« Apprenti » + Nom de profession + à la noix de coco

apprenti-dictateur à la noix de coco

Nom d’objet usuel

Ascenseur

Nom de profession + « d’eau douce »

astronaute d'eau douce

Nom de peuplade éloignée

Aztèques

Nom d’animal africain

Babouin

Nom d’officier d’armée + “des Carpathes »

bachi-bouzouk des Carpathes

« Bande de » + Adjectif °+ nom désignant une catégorie d’individus

bande de jeunes effrontés

« Bande de » + nom de personne légèrement hors la loi

bande de pirates

Bande de + instruments de médecine

bande d'emplâtres

Nom d’objet décoratif

bibelot

Nom d’objet volumineux

bibendum

Nom désignant un alcoolique

boit-sans-soif

Nom d’engin destructif

bombe atomique

« Bougre de crème de » + nom d’objet médical + « à la graisse de hérisson »

bougre de crème d'emplâtre à la graisse de hérisson

« Bougre de » + n’importe quoi + « à la sauce tartare »

bougre de faux jeton à la sauce tartare

« Bougre de » + n’importe quoi + « à roulettes »

bougre d'ectoplasme à roulettes

« Bougre d’extrait de » + injure + « de » + nom géographique

bougre d'extrait de crétin des Alpes

Nom d’animal préhistorique

brontosaure

Nom de véhicule ne volant pas + « à réaction »

bulldozer à réaction

Nom d’animal marin

cachalot

Nom de danse

cake-walk

Nom de maladie

Choléra

Nom d’oiseau + « mal empaillé »

chouette mal empaillée

Nom de fleur

chrysanthème

Nom d’objet de cuisine

cloche à fromage

Nom d’instrument de musique + “de” + nom d’une fête

cornemuse

Nom de légume + diplomé

cornichon diplômé

Nom de Personnage littéraire + « à quatre pattes »

Cyrano à quatre pattes

Nom de métier + « de carnaval »

dynamiteur

Nom d’élément du décor urbain + « ambulant »

jet d'eau ambulant

Nom de sympathisant d’un parti politique

Ku Klux Klan

Nom d’un animal qui vit dans les arbres

macaque

Nom du domaine des mathématiques

logarithme

« Marchand de » + nom de matière ou de spécialité culinaire peu ragoûtante

marchand de guano

Nom de célébrité + « sans » + n’importe quoi

 

« Hologramme de » + Nom de célébrité

 

Nom de légume+ « diplômé »

Cornichon diplômé 

Posté par Joe Krapov à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 novembre 2018

Les injures ad hoc / de Maryvonne

AEV 1819-07 Haddock rempli Maryvonne

Posté par Joe Krapov à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Les injures ad hoc / de Jean-Paul

Ce serait faire injure à la Modération, celle avec qui l’on boit volontiers des coups ici et là, que d’accorder trop d’importance à la recrudescence des sacs à main qui volent dans les salles de cinéma. Il n’y a pas plus d’incivilités à Villejean qu’ailleurs. Certains itinérants mémoriels parisiens bien en cour ne laissent pas de traiter, par exemple, des gens honorables  d’"illettrés", de "Gaulois réfractaires" ou les invitent à traverser la rue pour venir les chercher.

La seule plaie notable par ici est la pauvreté du vocabulaire utilisé par les jeunes générations au moment d’insulter qui de droit et qui de gauche. Comme nous sommes des citoyen.ne.s résolument positi.fs.ves nous avons inventé à l’intention de nos jeunes invectiveurs, déscolarisés ou pas, le jeu des injures ad hoc. Grâce à la petite liste de recommandations du billet suivant, chacun.e peut se constituer son dictionnaire d’insultes personnelles et surtout puiser dans le nôtre !

AEV 1819-07 Haddock rempli JK

Posté par Joe Krapov à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2018

Consigne d'écriture 1819-05 du 9 octobre 2018 : les titres de Charles Aznavour

Les titres de chansons de Charles Aznavour pour illustrer Plonk et Replonk

 

Vous pouvez écrire un texte, un poème, mettre en musique ou bien utiliser les titres de chansons de Charles Aznavour pour ré-écrire un de ces textes ou écrire "à la manière de".

Les plaisirs démodés - Et pourtant - Les deux guitares - La Mamma - Bon anniversaire - Il faut savoir - Hier encore - Tu t'laisses aller - Sur ma vie - Trousse-chemise

plus un à votre choix parmi cette liste :

Emmenez-moi – désormais – Comme ils disent – Les comédiens – la Bohème – Que c’est triste Venise – For me formidable -

Votre texte pourra s'appuyer sur une carte postale de Plonk et Replonk (voir le billet ci-dessous)

Plonk 03 Monument à Pas de chance

 A la base de cette consigne il y a celle des Impromptus littéraires de cette semaine

Posté par Joe Krapov à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :